La Normande

On dit que les vikings, avec leurs drakkars, auraient emmené cette vache lors de leur invasion de la Normandie.

Anciennement nommée la Contentine, issue de races locales comme la Cauchoise, l'Augeronne, la Mayennaise, la Brayonne, elle est aussi bonne laitière que bouchère : son lait sert à fabriquer le célèbre Camembert mais aussi le Livarot, le Pont l'évêque ou le Pavé d'Auge. Sa viande persillée est très appréciée des amateurs.

Elle possède de grosses mamelles, une grande taille, sa robe est tricolore: caille, marron et poils blancs et des lunettes ornent le tour de ses yeux.

Son effectif, menacé dans les années soixante, compte aujourd'hui près de 1,2 millions de têtes dans plus de quarante départements français. On dénombre près de deux millions de vaches normandes en Colombie.

Tous droits réservés. © 2005 - Photos : Bruno COMPAGNON